« Un retour dans le passé qui permet de faire tomber les masques. »

Durant ce mois de Février pluvieux, une jolie surprise m’a été offerte : un weekend à Venise durant le carnaval ! C’est mon cadeau d’anniversaire et je n’aurais pas pu rêvé mieux. N’ayant jamais mis les pieds en Italie auparavant, j’ai pu profité de cette dolce vita durant 3 jours. Il a fait un temps magnifique et nous avons eu bien assez de temps pour découvrir tous les trésors de cette ville si historique.

Se perdre dans les ruelles

Ce qui rend Venise unique au monde c’est avant tout parce que durant tout ton séjour, tu ne verras ni voitures ni vélos. Tout le monde se déplace à pied ou en bateau et il faut bien se le dire : c’est le paradis ! L’île est principalement composée de ruelles et de petits canaux qu’on traverse via des ponts : ce qui en fait un véritable labyrinthe. Au bout du 3e jour, nous avons réussi à trouver des rues que nous n’avions pas encore empruntées, alors qu’on marchait bien 10h dans la journée. Durant le carnaval, la foule peut vite devenir fatigante, surtout près du Canal Grande, ce long canal qui traverse toute la ville du nord au sud, alors je te conseille de faire des petits breaks et de t’éloigner dans des quartiers moins touristiques pour retrouver un peu de silence. On ne va pas se mentir, chaque canal a son charme et tu vas vite te prendre au jeu de vouloir tous les photographier, surtout lorsqu’une gondole fait son apparition pile au moment où tu te retrouves sur un des pont et que le gondolier se met à chanter : si tu voulais du typique, on y est !

Admirer les plus beaux points de vue

Venise est belle sous toutes les coutures mais il y a tout de même quelques points de vue à ne pas louper lorsqu’on y est : le meilleur de tous se trouve sur le Ponte dell’Accademia, un pont en bois situé sur le grand canal. Depuis celui-ci, tu aperçois la fameuse Basilica di Santa Maria della Salute ainsi qu’un flot de petits bateaux constant. Un autre point de vue très apprécié se trouve sur le Ponte di Rialto, le plus ancien et le plus célèbre de la ville, sur lequel il sera difficile de te faufiler pour apprécier le panorama ! Le dernier point de vue que je te recommande, c’est la Punta della Dogana, cette pointe située à l’extrême sud du quartier du Dorsoduro depuis laquelle tu verras la Piazza San Marco et son campanile situés juste en face.

Vivre le carnaval de Venise

L’ambiance est très festive et beaucoup de gens se prêtent au jeu du déguisement. Certains costumes sont magnifiques, tout droit sortis de l’époque de Casanova et c’est avec curiosité que l’on observe, que l’on admire, que l’on photographie. Aux abords de la Piazza San Marco, les gens costumés posent pour les photographes, ils prennent leur temps afin de faire plaisir à tout le monde, ce qui est remarquable car il fait très froid en Février ! Deux fois par jour, des concours de costumes se tiennent sur la grande estrade, où les costumés défilent sous les applaudissement de la foule. C’est sur cette place que tu verras le plus de costumes, bien qu’ils soient dispersés à peu près partout dans la ville.

Flâner dans le quartier du Cannaregio

Notre hôtel se situait dans le quartier nord de Venise, le Cannaregio. C’est le dernier hôtel avant la lagune, ce qui fait que nous avons pu profiter de moments calmes, loin du centre touristique. Si tu viens à Venise durant le carnaval, je te conseille de prendre un hôtel un peu éloigné : de toute manière il y a des arrêts de vaporettos partout. Non loin à pied, le marché couvert du Rialto est très sympa à faire, tu y trouveras de nombreux poissons frais tout droit pêché du matin ainsi que des fruits et légumes. Une dernière chose : nous avons été surprises de voir que le premier soir, trouver une table pour dîner était mission impossible. Durant la période de carnaval, toutes les petites trattorias et autres restaurants sont généralement complets pour la soirée. L’astuce est donc de venir réserver sa table en fin de matinée pour le soir même, voir pour le lendemain.